Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
David GONCALVES
30 juin 2019
Un jardin pensé pour les personnes mal-voyantes à Caen

Un jardin pensé pour les personnes mal-voyantes à Caen

Un square de 3000 m2 a été inauguré ce jeudi 27 juin à Caen, au 106 rue Basse. Sa particularité ? Il a été conçu autour du toucher, de l’odorat et du goût afin de proposer un parcours sensoriel adapté aux déficients visuels.

Néflier, bouleaux, arbre aux mouchoirs, arbre au caramel… Au total 10 arbres de 7 espèces différentes ont été plantés dans le square au 106 rue Basse à Caen.

Ils ont été choisis pour leurs parfums et la texture de leurs écorces par l’association Latra, au service des personnes aveugles et mal-voyantes. « Les plantations permettent aux déficients visuels de reconnaître où ils se trouvent dans le parc grâce à l’odorat et au toucher », explique Mireille Bidault, présidente de l’association.

storage?id=654611&type=picture&secret=iQ9J4uJCopCA1FdtwxKubuQUYNhqs1EYzctQdbMJ&timestamp=1561918107

L'arbre aux mouchoirs est tout jeune. Il faudra attendre 4 ou 5 ans pour admirer les fleurs en forme de mouchoirs.

Se laisser guider par ses sens

Trois bacs pour trois thèmes. Tout près des tables de pique-nique, il y a de quoi agrémenter un casse-croute. Un bac accueille les plantes aromatiques. On y trouve de la menthe, du romarin, des fraisiers ou encore de la rhubarbe. « Se repérer grâce aux odeurs, c’est tout de même bien pratique », remarque Jacky mal-voyant âgé de 82 ans.

storage?id=654612&type=picture&secret=ysM4HhIDp4RZE1z5BZi6HwRNL7lj3qbs6hTCZ1WA&timestamp=1561918203

Fraisiers, sauge, menthe, thym... Les Caennais peuvent venir faire leur cueillette.

« Ca, c’est bien de la sauge ! », lance fièrement Eliane Lamothe elle aussi déficiente visuelle. Chapeau de paille sur la tête (fortes chaleurs oblige !) et canne blanche à la main, cette quinquagénaire se promène à son rythme.

Quelques mètres plus loin, un autre bac contient quant à lui des espèces piquantes ou rugueuses… Réjouie, Eliane s’arrête pour toucher un feuillage « doux comme du velours » : ce sont des oreilles d’ours, avant de se piquer sur du houx.

storage?id=654625&type=picture&secret=ZUKhNiabpWE50Cox2vtaw1hjks8RFl74JUSWJSvb&timestamp=1561919972

Eliane découvre les plantes grâce au toucher.

Un autre bac met davantage l’odorat en éveil. On y trouve des espèces de fleurs très parfumées comme les enivrantes immortelles corses. L’occasion de se laisser transporter jusque dans le maquis de l’Ile de beauté.

storage?id=654626&type=picture&secret=ETVONqq20qgrnVUnSz97LAbPSDjz7VDLrB8DlFTt&timestamp=1561920033

Voyage sensoriel assuré, avec les immortelles corses en fleur.

Un espace vert pour les mal-voyants

« L’aménagement a vraiment été pensé pour les déficients visuels », souligne Eliane. Les bacs surmontés de pierres sont suffisamment hauts pour que les végétaux se trouvent à hauteur d’homme. « Pour moi, c’est plus facile à ce niveau. Alors qu’au sol, les plantes auraient été trop éloignées de mes yeux », explique-t-elle.

« Des pancartes en brail » seront également installées près des différentes espèces végétales, précise Gilles Courbier trésorier du Latra et fondateur de l’association en 1994. Il ajoute : « on pourra profiter des odeurs mais aussi se renseigner sur les plantes ».

Une fois les espèces sélectionnées, ce sont les lycéens de l’institut Lemonnier qui ont planté et réalisé les murets en pierres, en guise de bacs à fleurs. Pendant trois jours, ces paysagistes en herbe ont retroussé leurs manches. « Cela nous a permis de travailler à la réalisation et au bon déroulement d’un chantier d’une grande envergure », raconte Bastien du haut de ses 17 ans.

Pas de square sans pique-nique. Alors, pour inaugurer le parc de 3000 m2, les différents acteurs du projet - comme les membres de l’association Latra, de la Mairie, du Rotary club et de l’institut Lemonnier - se sont retrouvés à l’ombre d’un gigantesque laurier.

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Timbrés ? Oui ! Affranchissons nous de la Polio. - DISPONIBLES ! -

Timbrés ? Oui ! Affranchissons nous de la Polio. - DISPONIBLES ! -

Mise à Jour:  Les timbres sont disponibles. Le Carnet de 8 timbres (lettre prioritaire) +...

Michel PENLAE
8 juillet 2021
La Fondation et 5 clubs luttent contre la COVID

La Fondation et 5 clubs luttent contre la COVID

Le Club Rotary « Rouen Flaubert » a porté une très belle action avec le Centre Hospitalier...

Michel PENLAE
16 juin 2021
La Normande LÉA LECARPENTIER à l'honneur !

La Normande LÉA LECARPENTIER à l'honneur !

Léa, de notre district, après avoir remporté le prix régional, se voit sur le podium, à la 4ème...

Michel PENLAE
16 juin 2021
11 clubs au secours des élèves de Beyrouth

11 clubs au secours des élèves de Beyrouth

Plusieurs clubs du District 1640, en partenariat avec la Fondation Maronite du Patriarche à...

Michel PENLAE
16 juin 2021
Aidons l'Interact St-Jo (le Havre) qui se mobilise pour le Liban ...

Aidons l'Interact St-Jo (le Havre) qui se mobilise pour le Liban ...

L’Interact Club Le Havre St-Jo mène une action pour le SNC (Shouf National College), un...

Michel PENLAE
22 mai 2021