Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
David GONCALVES
26 mai 2019
Plantation de 200 arbres

Plantation de 200 arbres

Certaines écoles à Sig-Noghin sont vraiment mal loties. Quelques bâtiments rectangulaires, plantés dans un terrain immense, écrasé de soleil, sans la moindre verdure ni protection. Dans ces cours de « récréation », des enfants étudient, sous une chaleur torride, sans protection contre le soleil implacable.

Nous devons les soutenir ! Aider ces enfants burkinabè à avoir des écoles primaires de qualité, pour s’instruire dans un cadre vert, auquel eux-mêmes contribueront, par l’arrosage et l’entretien !

Voici le plan d’action :

“Il faudra faire le piquetage, creuser les trous, fumer, acquérir les plants, les planter, placer les grilles de protection, éduquer les enfants à l’entretien des arbres, à leur arrosage pendant 8 mois après la fin de la saison des pluies.

Chaque arbre doit en effet recevoir 40 litres d’eau par semaine.

Une fois les arbres bien enracinés, il reste à veiller à ce qu’ils ne soient pas détruits par des animaux errants.”

Un premier projet de plantation de 36 arbres a été réalisé en novembre 2017 à l’école Songré dans l’Arrondissement 3. L’expérience est concluante !

storage?id=621203&type=picture&secret=y7v3Pu279UqSl92bwh9f3CwcRMA3k3GbcCgu9uRa&timestamp=1558895257

En pleine croissance !

Voici ce que nous communique Boukaré Tondé (11 février 2019) :

“Tout en espérant vous savoir bien portants, j’ai le plaisir de vous partager les images de nos arbres de Songré prises ce matin. Jusqu’à l’heure, je dénote qu’aucun arbre n’est mort malgré les aléas du climat ainsi que les mauvais coups reçus à cause des joueurs de football. J’ai appelé le Directeur de l’école ce matin, qui m’a annoncé qu’il envisage enlever les mauvaises herbes avec l’action des élèves pour favoriser la croissance des arbres. Je verrai parallèlement la possibilité de mettre du fumier pour certains pieds qui ont vraiment du mal à croître compte tenu de la dureté du sol. Vous transmettrez nos vifs remerciements aux Rotariens. Bonne semaine”

La plantation de 200 arbres dans 4 écoles de Sig-Noghin s’élève à € 5.580, soit € 28 par arbre, tout compris. Grâce aux apports financiers de tous les amis de l’Arrondissement 3 (et notamment du Comité de jumelage – 54 arbres, du Rotary e-club de Normandie – 25 arbres et du Rotary-Club de Braine-le-Comte – 18 arbres), Enfants du Monde et ses amis sont parvenus à récolter tout le montant nécessaire à la plantation et au suivi (engrais, etc) des 200 arbres !

Les enseignants et les élèves assureront le suivi quotidien. L’occasion pour les écoliers d’apprendre l’importance des arbres dans les régions sahéliennes. Enfants du Monde n’arrêtera pas cette Action du Mois. Si d’autres fonds sont versés, ils serviront à effectuer des plantations dans l’une ou l’autre des 36 écoles publiques de l’Arrondissement 3. Aidons nos amis à reverdir le Sahel !

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Un concert pour Rires d'Enfants

Un concert pour Rires d'Enfants

Le Kiwanis Club, le Lions Club et le Rotary Club d’Yvetot, organisent le samedi 1er Octobre à...

Sophie ROUGHOL
26 septembre 2022
Convention nationale du Rotaract France à Rouen en novembre

Convention nationale du Rotaract France à Rouen en novembre

Le 18-19-20 Novembre prochain, le Rotaract Club de Rouen vous accueille au sein de la "Ville aux...

Sophie ROUGHOL
13 septembre 2022
ARY le retour !

ARY le retour !

Après le franc succès de la première vague," ARY" l'Ours du Rotary Normandie est de nouveau en...

Sophie ROUGHOL
12 avril 2022
Vos cartouches d'imprimante jet d'encre contre la polio !

Vos cartouches d'imprimante jet d'encre contre la polio !

Recyclez vos cartouches d’encre vides contre la Polio. Vous contribuerez  ainsi à la...

Sophie ROUGHOL
20 septembre 2021
Timbrés ? Oui ! Affranchissons nous de la Polio. - DISPONIBLES ! -

Timbrés ? Oui ! Affranchissons nous de la Polio. - DISPONIBLES ! -

Mise à Jour:  Les timbres sont disponibles. Le Carnet de 8 timbres (lettre prioritaire) +...

Michel PENLAE
8 juillet 2021