Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
David GONCALVES
4 avril 2019
Les délices de la charcuterie Legrand au Grand-Quevilly

Les délices de la charcuterie Legrand au Grand-Quevilly

Du pâté, des rillettes, du boudin... oui mais pas que. Si la charcuterie Legrand cultive le goût de la tradition charcutière, Maxime assure la relève jusque dans les spécialités maison. À 27 ans, le fils qui a rejoint ses parents dans le commerce familial de l’avenue de Provinces au Grand-Quevilly, y va de sa créativité et de son audace. Et ça paie ! La noix persillée de bourgogne se revisite, non pas au goût, mais dans une présentation plus épurée, plus tendance. « On goûte d’abord avec les yeux », estime Maxime. On confirme. Et que dire du pâté en croûte... « L’avantage ici c’est de pouvoir tout faire même si cela représente beaucoup de travail », assure Maxime, formé en charcuterie et en pâtisserie. Malgré les apparences, travailler dans le sillage de papa et maman n’était pas une évidence pour le jeune homme. « C’est venu petit à petit. Au début, je voulais juste passer mon CAP. » Finalement le déclic se fait après une mention au bac pro. « C’était plus technique, cela m’a ouvert d’autres perspectives. » Maxime fait ses classes chez un Meilleur Ouvrier de France à Rennes, « ce qui m’a appris à devenir plus créatif. » Ajoutez à cela un passage en pâtisserie et le tour est joué. « Il y a beaucoup de points communs entre la charcuterie et la pâtisserie, le respect des températures, le visuel... » Et le visuel, Maxime y est très attaché. « C’est très important. J’aime réaliser des entrées créatives, modernes. » Et nous, on adore les déguster !

112 avenue des Provinces au Grand-Quevilly. Ouvert du mardi au dimanche matin.

storage?id=577098&type=picture&secret=xKw1jzTG3FksYyEtbJOqu5I8cVxBZVlUlexoySqm&timestamp=1554372988

Concours

Maxime a décroché le premier prix pour sa saucisse nature et sa saucisse à l’oignon lors du concours de la confrérie gastronomique des Vikings du bocage normand 2018. Il n’entend pas s’endormir sur ses lauriers : « J’aime les challenges ! » convient le charcutier qui entend bien se frotter au concours dès que le temps le lui permet. Elu troisième meilleur apprenti de France, il s’est aussi distingué au concours régional du Rotary en terminant premier.

Du choix

Le saumon ? Fumé maison. Le cornet au jambon ? Garni d’une macédoine et d’une mayo maison, évidemment. La charcuterie propose jusqu’à 200 références. Aux côtés des traditionnels pâtés, terrines et autres boudins, des plats plus élaborés comme un duo de gambas aux agrumes ou un taboulé avec sa mousse de homard avec pamplemousse orange, zestes de citron vert, le tout glacé à l’orange... L’établissement propose aussi des plats du jour, filet de saint-pierre, veau marengo, sauté de porc vallée d’Auge avec sauce au cidre et pommes... Et pour satisfaire la clientèle, une douzaine de personnes œuvrent au quotidien dans le commerce.

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Un concert pour Rires d'Enfants

Un concert pour Rires d'Enfants

Le Kiwanis Club, le Lions Club et le Rotary Club d’Yvetot, organisent le samedi 1er Octobre à...

Sophie ROUGHOL
26 septembre 2022
Convention nationale du Rotaract France à Rouen en novembre

Convention nationale du Rotaract France à Rouen en novembre

Le 18-19-20 Novembre prochain, le Rotaract Club de Rouen vous accueille au sein de la "Ville aux...

Sophie ROUGHOL
13 septembre 2022
Vos cartouches d'imprimante jet d'encre contre la polio !

Vos cartouches d'imprimante jet d'encre contre la polio !

Recyclez vos cartouches d’encre vides contre la Polio. Vous contribuerez  ainsi à la...

Sophie ROUGHOL
20 septembre 2021
Timbrés ? Oui ! Affranchissons nous de la Polio. - DISPONIBLES ! -

Timbrés ? Oui ! Affranchissons nous de la Polio. - DISPONIBLES ! -

Mise à Jour:  Les timbres sont disponibles. Le Carnet de 8 timbres (lettre prioritaire) +...

Michel PENLAE
8 juillet 2021
St Hilaire du Harcouët : 100 Tickets Restaurant pour le CCAS

St Hilaire du Harcouët : 100 Tickets Restaurant pour le CCAS

(article et photo  OUEST-FRANCE du 24/2/2021)« Servir d’abord », la devise du Rotary à laquelle...

Michel PENLAE
25 février 2021