Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>
Retour
David Goncalves
Le 27 mars 2019
En Normandie, un centre équestre unique pour les personnes handicapées

En Normandie, un centre équestre unique pour les personnes handicapées

Le centre équestre la Cour Anteol est l’un des rares centres labellisé Handi club moteur, mental et sensoriel. Rencontre d’un émouvant trio, Antoine, Léa, et Rock’n’Roll.

« Si vous n’aimez pas les animaux, vous n’aimez pas les humains. » Depuis dix ans, Antoine Herpin tient les rênes du centre équestre La Cour Anteol, à Saint-la-Pierre-la-Vieille, près de Condé-sur-Noireau.

Depuis 2013, il a adapté les lieux pour accueillir des personnes en situation de handicap. Ce centre est le seul club labellisé Handi moteur, mental et sensoriel dans l’Orne et le Calvados.

Un centre adapté

Chaque lundi depuis deux ans et demi, Léa Esnouf, jeune femme de 25 ans polyhandicapée, vient de Caen avec sa maman Fabiola.

« Je voulais un moniteur formé et un centre adapté. Léa est ravie quand elle monte, elle est calme, chante beaucoup. Pour moi, c’est aussi un temps de pause », souligne cette dernière.

Un temps de pause

À la Cour Anteol, Antoine a tout fait pour accueillir ce type de public, environ 25 personnes par semaine. Selles adaptées, selle bi place, calèche adaptée, rampes, lève personne électronique, Equi-lève… « J’ai été aidé financièrement par le Département du Calvados et l’association Rotary Club Flers Condé », explique-t-il.

Son histoire

Plus jeune, le gérant du centre équestre était destiné à reprendre la succession de l’entreprise de bâtiment de son père. « J’ai très vite côtoyé des personnes handicapées, on va dire que j’ai été « désensibilisé ». À 16 ans, j’étais brancardier à Lourdes et je transportais des personnes handi et des personnes âgées », raconte Antoine.

Travailler avec eux, il « adore ». « Je préférerais presque travailler qu’avec des cavaliers comme ça. Ils sont francs et sincères, il n’y a pas de faux-semblant », témoigne-t-il, les yeux embués en regardant Léa, aux côtés du cheval Rock’n’Roll.

Les chevaux… Mais pas que

Kristel Ballon est éducatrice spécialisée à la Maison d’accueil spécialisée (MAS) Le Cotin à Vire. Une fois par mois, une petite dizaine de résidents se rend une fois chez Antoine.

« Ils arrivent zen. Ça dépend de chacun, mais monter à cheval c’est un ressenti corporel, un apaisement. Pour certains, c’est la seule manière d’être en hauteur, au dessus des autres. L’idée c’est qu’ils prennent plaisir. Il y a les chevaux, oui, mais il y a aussi le super contact d’Antoine. »

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
L'actu du Rotaract du Havre

L'actu du Rotaract du Havre

Retour en image sur le Week-end "chargé" du 1er Février :- Tara et Pierre représentaient le club...

David Goncalves
18 février 2020
Le Rotary du Roumois remet 850 € à la SNSM de Poses

Le Rotary du Roumois remet 850 € à la SNSM de Poses

Un chèque de 850 € a été remis mardi 28 janvier 2020, en fin de journée, par le Rotary club du...

David Goncalves
18 février 2020
3000 € pour la station locale de sauvetage en mer

3000 € pour la station locale de sauvetage en mer

« Le Rotary-club de Carentan, est une association caritative. Tous les ans, nous menons une...

David Goncalves
18 février 2020
Création d'un studio audio pour des enfants handicapés

Création d'un studio audio pour des enfants handicapés

Poursuivez ici selon votre inspiration...

David Goncalves
18 février 2020
Espoir en Tête : Une projection solidaire

Espoir en Tête : Une projection solidaire

Poursuivez ici selon votre inspiration...

David Goncalves
18 février 2020
5 bonnes raisons d'aller au salon Bagnoles Gourmand

5 bonnes raisons d'aller au salon Bagnoles Gourmand

Le Rotary Club organise pour la troisième fois un salon de la gastronomie, dans les communs du...

David Goncalves
14 février 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus