Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>
Retour
David Goncalves
Le 21 janvier 2019

Pour soutenir la recherche sur le cerveau, passez chez le coiffeur

Espoir en tête, c’est le nom de l’opération à laquelle participent les Rotary-clubs en ce moment.

En disposant des tirelires chez les coiffeurs, le Rotary-club Cherbourg contribue ainsi à collecter des fonds pour les chercheurs de la Fédération pour la recherche sur le cerveau.

Depuis 13 ans, l’association a permis de financer plus de 11 millions d’euros de matériel de recherche à destination des laboratoires français, soit 7 projets différents.

storage?id=512181&type=picture&secret=TTkleRjLbKHKdnGtAq7G2pbJHo2z6WHuFVDL3eG7&timestamp=1548053302

Sophie Héry, chargée de communication, et Vincent Gehu, président du Rotary-club Cherbourg, ont notamment déposé l’une de leurs tirelires dans le salon de coiffure bien-être Green, rue Gambetta.

Ils se consacrent aux maladies du cerveau :

- la sclérose en plaques,

- les maladies de Parkinson et d’Alzheimer,

- la dépression, la schizophrénie et les troubles obsessionnels compulsifs

-l’autisme, l’épilepsie…

Chaque euro donné va directement à la recherche

Le principe est simple : chaque euro que vous donnez sera reversé entièrement à la recherche pour lutter contre toutes ces maladies.

Sophie Héry, du Rotary-club Cherbourg, estime :

"La recherche a besoin d’aide, car de plus en plus de personnes sont confrontées à des maladies du cerveau. Tout le monde est concerné par ces maladies, ou risque de l’être. Il faut en prendre conscience !"

10 clubs y participent dans la Manche

Avec le président du Rotary-club Cherbourg, Vincent Gehu, elle a réussi à mobiliser une soixantaine de professionnels de la coiffure.

Pendant un mois et demi, vous pourrez donc déposer vos dons dans l’une des 60 tirelires des salons cherbourgeois.

Dans la Manche, où dix clubs participent à l’opération, elles sont 175 à avoir trouvé une place sur les comptoirs des commerçants.

En 2018, les dons ont permis de financer un microscope à feuille de lumière pour étudier les réseaux neuronaux, une plateforme pour la fabrication de dispositifs adaptés à l’étude de neurones, un système d’imagerie pour étudier l’architecture cérébrale et un scanner de lames pour étudier le développement et les fonctions du cortex cérébral.

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Le Rotary Club d'Honfleur accueille le Rotary Anglais

Le Rotary Club d'Honfleur accueille le Rotary Anglais

Le Rotary club d’Honfleur, avec Jean-Claude Cossard, le nouveau président, a reçu une délégation...

David Goncalves
14 septembre 2019
Pari relevé et réussi à vélo pour le Rotary Club de Bayeux

Pari relevé et réussi à vélo pour le Rotary Club de Bayeux

Six Rotariens du club service de Bayeux (Calvados) ont pédalé 913 km en 10 étapes pour une...

David Goncalves
12 septembre 2019
Deux expositions en écho à Saint-Roch

Deux expositions en écho à Saint-Roch

Le Rotary club et Olivier Geslin invitent deux jeunes artistes normands : Pierre Philippe et...

David Goncalves
12 septembre 2019
Un forum pour s'informer, s'inscrire à Bagnoles de l'Orne

Un forum pour s'informer, s'inscrire à Bagnoles de l'Orne

Organisé par la Ville de Bagnoles-de-l’Orne-Normandie chaque rentrée depuis 12 ans, le Forum des...

David Goncalves
5 septembre 2019
Bayeux, le Rotary fait 900 km à vélo pour Guylaine

Bayeux, le Rotary fait 900 km à vélo pour Guylaine

Des membres du Rotary club ont traversé la France à vélo pour réaliser « Le méridien de Guylaine...

David Goncalves
4 septembre 2019
24 auteurs au salon du livre de Camembert dans l'Orne

24 auteurs au salon du livre de Camembert dans l'Orne

Le Rotary Club de Camembert (Orne) a organisé dimanche 11 août un salon du livre "Lire et goûter...

David Goncalves
31 août 2019
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus