Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
David Goncalves
21 janvier 2019

Pour soutenir la recherche sur le cerveau, passez chez le coiffeur

Espoir en tête, c’est le nom de l’opération à laquelle participent les Rotary-clubs en ce moment.

En disposant des tirelires chez les coiffeurs, le Rotary-club Cherbourg contribue ainsi à collecter des fonds pour les chercheurs de la Fédération pour la recherche sur le cerveau.

Depuis 13 ans, l’association a permis de financer plus de 11 millions d’euros de matériel de recherche à destination des laboratoires français, soit 7 projets différents.

storage?id=512181&type=picture&secret=TTkleRjLbKHKdnGtAq7G2pbJHo2z6WHuFVDL3eG7&timestamp=1548053302

Sophie Héry, chargée de communication, et Vincent Gehu, président du Rotary-club Cherbourg, ont notamment déposé l’une de leurs tirelires dans le salon de coiffure bien-être Green, rue Gambetta.

Ils se consacrent aux maladies du cerveau :

- la sclérose en plaques,

- les maladies de Parkinson et d’Alzheimer,

- la dépression, la schizophrénie et les troubles obsessionnels compulsifs

-l’autisme, l’épilepsie…

Chaque euro donné va directement à la recherche

Le principe est simple : chaque euro que vous donnez sera reversé entièrement à la recherche pour lutter contre toutes ces maladies.

Sophie Héry, du Rotary-club Cherbourg, estime :

"La recherche a besoin d’aide, car de plus en plus de personnes sont confrontées à des maladies du cerveau. Tout le monde est concerné par ces maladies, ou risque de l’être. Il faut en prendre conscience !"

10 clubs y participent dans la Manche

Avec le président du Rotary-club Cherbourg, Vincent Gehu, elle a réussi à mobiliser une soixantaine de professionnels de la coiffure.

Pendant un mois et demi, vous pourrez donc déposer vos dons dans l’une des 60 tirelires des salons cherbourgeois.

Dans la Manche, où dix clubs participent à l’opération, elles sont 175 à avoir trouvé une place sur les comptoirs des commerçants.

En 2018, les dons ont permis de financer un microscope à feuille de lumière pour étudier les réseaux neuronaux, une plateforme pour la fabrication de dispositifs adaptés à l’étude de neurones, un système d’imagerie pour étudier l’architecture cérébrale et un scanner de lames pour étudier le développement et les fonctions du cortex cérébral.

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
St Hilaire du Harcouët : 100 Tickets Restaurant pour le CCAS

St Hilaire du Harcouët : 100 Tickets Restaurant pour le CCAS

(article et photo  OUEST-FRANCE du 24/2/2021)« Servir d’abord », la devise du Rotary à laquelle...

Michel Penlae
25 février 2021
Les tulipes d'Elbeuf vont éclore !

Les tulipes d'Elbeuf vont éclore !

L’Opération Tulipes est pour la 24ème année l’action majeure du club d’Elbeuf qui réalise une...

Michel Penlae
23 février 2021
Le Rotaract du Havre aide les étudiants en situation précaire.

Le Rotaract du Havre aide les étudiants en situation précaire.

Le Rotaract du Havre nous présente son action phare de Janvier 2021, en pleine crise de la COVID...

Michel Penlae
15 février 2021
Granville remets 130 flacons de gel hydroalcoolique à 3 associations

Granville remets 130 flacons de gel hydroalcoolique à 3 associations

Poursuivez ici selon votre inspiration...Grâce à la grande action de solidarité mise en place...

15 février 2021
Le Rotary de Coutances facilite l’accueil des proches à l’Ehpad.

Le Rotary de Coutances facilite l’accueil des proches à l’Ehpad.

Brigitte Noël-Coulomb, présidente du Rotary club accueille Nicole, venue de Lessay voir son amie...

Michel Penlae
6 février 2021
Dieppe + Fondation = Moins d'aveugles à Rosario, Argentine

Dieppe + Fondation = Moins d'aveugles à Rosario, Argentine

Dans le cadre de l'un des axes stratégiques du Rotary, un important projet de fourniture de...

Michel Penlae
6 février 2021
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus