Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
David Goncalves
1 décembre 2018
Olympiades : Une journée dans le parfum des fleurs

Olympiades : Une journée dans le parfum des fleurs

Loin du tumulte des métiers du bâtiment ou de la carrosserie, un monde de fleurs et de bouquets s'offre à vous aux Olympiades des métiers. Le hall du végétal apparaît comme un petit monde de douceur, du moins en apparence... car la compétition règne chez les fleuristes aussi.

La compétition a débuté tôt ce matin dans le hall des végétaux. Dès 8 heures 45, les concurrents fleuristes planchent sur leur nouvelle composition florale : "une couronne qui peut traverser le temps". Autour des jeunes candidats, le jury démarre sa déambulation. Chaque geste est scruté, chaque choix de végétal est observé, noté, étudié...

Comment devient-on juré ?

storage?id=467866&type=picture&secret=giSdoTQ9yjykbqJGziqe5K85IbyVPULKZmOAvCY2&timestamp=1543646626

Dans les allées, quelques guides aux vestes rouges accompagnent les groupes scolaires. En une heure et demie, ils leur font découvrir un métier. Ils présentent les concurrents et expliquent l'épreuve. Les jeunes peuvent ensuite démarrer un audioguide. Joëlle Lefrançois est bénévole "guide parcours intensif". Elle travaille dans une mission locale et il lui semblait logique d’accompagner les jeunes à l'occasion de ces Olympiades. "C’est du concret pour eux", explique Joëlle, "on voit les jeunes qui s’intéressent, qui regardent. Il y a toujours ceux qui sont un peu forcés, c'est une visite scolaire, mais il y a des jeunes qui crochent tout de suite. Il y a de vraies questions, sur la formation, le salaire, les conditions de travail."

Pendant que les jeunes en apprennent plus sur le métier de fleuriste, la couronne de végétaux des candidats prend forme. Impossible pour eux de s'interrompre pour répondre à la moindre question. Le temps est compté. Ils ont deux heures pour réaliser leur épreuve. Plus qu'une demie-heure et Ludivine pourra nous livrer ces sentiments sur cette épreuve. En attendant, direction le stand "Ambition".

Ludivine Bernard confectionne sa couronne pour le concours d'art floral

storage?id=467867&type=picture&secret=q1GfZNCwRfTBPcHJ7L8EZq2VFHUv4YNoWL9tWWOc&timestamp=1543646700

En quoi consiste le travail de fleuriste ?

Les conditions de travail, c'est aussi une des questions que les jeunes visiteurs posent souvent à Sophie Amice, fleuriste aux Fougères, à Caen. "Est-ce que c'est dur comme travail ?". Elle répond alors que le métier de fleuriste, au quotidien, c’est à la fois de la gestion, de la créativité et beaucoup de présence. "C’est un métier difficile mais tellement passionnant et tellement diversifié"...

Sophie Amice s'occupe du stand ambition. "J’ai eu l’idée de refaire une petite boutique de façon à donner l’envie aux jeunes de rentrer dans une boutique de fleur", précise-t-elle. Son stand est situé à l'entrée du hall végétal. "Ils iront ensuite sur le stand immersion pour travailler la fleur et ils pourront aussi suivre le concours. C’est une opportunité pour eux de visualiser tout en un".

storage?id=467868&type=picture&secret=eeYbX9QGkPRnFnDJffkQPzAj0TDXPwF2ODtORED5&timestamp=1543646745

"L’avantage de notre métier c’est qu’on est présent sur tous les événements de la vie de la naissance au décès : on est toujours présent avec la fleur."

La compétition d'art floral

Plus que 5 minutes avant la fin de l'épreuve florale. Au stand d’immersion, quelques personnes s'essaient à la confection de bouquets. Anabelle et Alice, toutes deux en Brevet Professionnel Fleuriste, les accueillent. Elles ont confectionné des structures pour aider à la préparation de petits bouquets.

Plus que 2 minutes avant la fin de l'épreuve. Ludivine Bernard peaufine sa couronne. Elle nettoie, coupe, remet à niveau, redresse, recoupe... Elle installe son oeuvre sur une table basse destinée à la présentation qu'elle apporte ensuite au jury. Ca y est, l'épreuve est terminée. La jeune femme est plutôt satisfaite de sa couronne mais le stress est redoutable. Ludivine reprend des couleurs au fil de la discussion.

Qu'est-ce qui l'attire dans cette compétition ? "C'est une façon de se prouver à soi-même qu’on peut réussir à faire des choses qu’on n’a jamais faites dans le milieu du travail. Et puis et on arrive le matin, on commence et ça change toujours..."

C'est un peu par hasard qu'elle arrivée à ces compétitions de haut-niveau, tout comme elle est entrée dans le métier de fleuriste d'ailleurs. "Je ne savais pas trop quoi faire et j’ai commencé par un CAP fleuriste, là je suis en BP, et ce concours s’est présenté à moi. Quand le CFA me l’a proposé , je n’étais même pas au courant que ça existait. Donc j’ai participé aux régionales, j’ai gagné et là je suis en finale....

Impossible d'en savoir plus, du moins aujourd'hui. La pause est de courte durée et l'épreuve suivante est déjà dans la tête de la candidate. "Je suis désolée, je dois vraiment ranger mon box, je n’ai pas beaucoup le temps...". Pendant ces trois jours, les concurrents n'auront pas vraiment pu prendre le temps de respirer le parfum des fleurs...

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
St Hilaire du Harcouët: Marcher ou courir pour la recherche ...

St Hilaire du Harcouët: Marcher ou courir pour la recherche ...

Manifestation MARCHER ET COURIR 2021.Comme l'an dernier, le Club de Saint Hilaire du Harcouët...

Michel Penlae
10 avril 2021
Comme sur des roulettes pour les cartables du Havre

Comme sur des roulettes pour les cartables du Havre

Le ROTARY club LE HAVRE a fait don grâce au District d'une quinzaine de cartables à roulettes...

Michel Penlae
6 avril 2021
Dieppe Côte d'Albatre: 576 bouquets pour Louane !

Dieppe Côte d'Albatre: 576 bouquets pour Louane !

Louane, cette jeune fille de bientôt 14 ans, souffre d’une Insuffisance Motrice Cérébrale...

Michel Penlae
6 avril 2021
Saint-Lô : 100 flacons de gel hydroalcoolique pour la Croix Rouge.

Saint-Lô : 100 flacons de gel hydroalcoolique pour la Croix Rouge.

Poursuivez ici selon votre inspiration...France Clément de Colombière, présidente du Rotary Club...

Michel Penlae
7 mars 2021
Le 15 Mars, on donne son sang à Pont Audemer

Le 15 Mars, on donne son sang à Pont Audemer

La prochaine collecte de sang à Pont Audemer aura lieu le lundi 15 mars, à la salle de la Risle,...

Michel Penlae
7 mars 2021
St Hilaire du Harcouët : 100 Tickets Restaurant pour le CCAS

St Hilaire du Harcouët : 100 Tickets Restaurant pour le CCAS

(article et photo  OUEST-FRANCE du 24/2/2021)« Servir d’abord », la devise du Rotary à laquelle...

Michel Penlae
25 février 2021
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus