Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>
Retour
David Goncalves
Le 29 novembre 2018
Olympiades : C'est parti pour trois jours de compétition

Olympiades : C'est parti pour trois jours de compétition

Les 45e finales nationales des Olympiades des Métiers se déroulent jusqu’à samedi au Parc des Expositions de Caen.

Inexorablement, l’horloge tourne. Les gestes se font un peu plus nerveux, tout en tâchant de garder le maximum de précision. Le bruit ambiant, les commentaires du public, les regards scrutateurs des membres du jury, les flashes des photographes ne semblent pas atteindre la concentration des candidats. Il faut finir son travail dans les temps, et le réussir parfaitement. Ils sont 670, venus de toute la France, au bout d’un processus de sélection très rigoureux et d’un entraînement très exigeant, pour participer aux Olympiades des Métiers.

Les 45e finales nationales ont débuté ce matin au Parc des Expositions de Caen et se poursuivent jusqu’à samedi. Plus de 70 000 visiteurs sont attendus pour contempler, admirer le talent, les compétences des jeunes participants. Ils doivent réaliser des ouvrages qui concentrent les difficultés techniques de leur métier, dans des conditions très proches de la vie des entreprises : respect des délais et des coûts, utilisation optimale des matériaux, sécurité, qualité, réactivité…

« Ce sont les exigences du monde économique », explique Michel Guisembert, président de WorldSkills France, l’organisateur de la compétition. « Nous attendons des compétiteurs qu’ils fassent preuve de précision, de rapidité d’exécution, de créativité, et de maîtrise de leurs nerfs, dans le contexte d’une compétition ». Les meilleurs embarqueront en août 2019 pour Kazan, où se dérouleront les finales internationales. En 2017, un Normand, Mathieu Léger, qui travaille au salon de coiffure Louis Victor de Blainville-sur-Orne, avait été l’un des cinq Français montés sur la plus haute marche du podium mondial. Il se souvient de « deux ans d’entraînement au cours desquels j’ai testé beaucoup de choses, des préparations physiques, techniques, mentales… J’ai beaucoup appris sur mon métier, j’ai vécu des choses incroyables. On ne peut pas comprendre tant que l’on n’a pas vécu ».

Une belle aventure humaine

Les Normands avaient fait fort à l’occasion des dernières finales nationales, terminant première région française avec 14 médailles d’or. Hervé Morin, président de Région, qui a parcouru les allées du site pendant près de trois heures ce matin, espère un résultat au moins aussi brillant, en concourant à domicile, mais il insiste surtout sur le « plaisir de découvrir des gens passionnés, l’enthousiasme autour de l’apprentissage et des formations par alternance et sur cette vitrine qui permet de valoriser auprès des jeunes et des familles de nombreuses filières d’excellence ».

Au sein de la team Normandie, les ambitions vont bon train. Thibault His, en CAP Maçonnerie affirme « vouloir être consacré comme le meilleur briqueteur du monde ! ». Plus tard, il aimerait « créer son entreprise en s’associant avec quelqu’un. Les Olympiades sont un excellent moyen de faire des rencontres et de se construire un réseau. Quand on a une participation sur sa carte de visite, c’est un plus indéniable, on est reconnu dans notre milieu, cela facilite certaines choses ». Alexandre Grain, en Bac Pro Aménagement Paysager, avait candidaté à l’édition précédente à Bordeaux : « J’ai terminé 10e sur 12. Je me suis rendu compte que le niveau était supérieur, que les détails sont beaucoup plus importants, que tout se joue au millimètre. J’ai voulu retenter ma chance pour essayer de faire mieux. Cela reste dans tous les cas une belle aventure humaine, et une expérience supplémentaire ».

Au total ce sont 60 métiers qui sont représentés, organisés en 7 pôles : les métiers du service (géré par la CCI Normandie), de l’alimentation, de l’automobile et des engins, de la communication et du numérique, du BTP, de l’industrie, du végétal. La Région Normandie a choisi de valoriser trois de ses filières d’excellence, hors compétition, les métiers du vivant (pêche, agriculture), les métiers des énergies, les métiers du transport logistique.

. La compétition se poursuit aujourd’hui jusqu’à 17 h 30. Elle est ouverte au public vendredi de 9 h 30 à 17 h 30 et samedi de 9 h à 14 h (entrée gratuite). La cérémonie de clôture se déroulera au Zénith de Caen samedi à 19 h 30.

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
L'actu du Rotaract du Havre

L'actu du Rotaract du Havre

Retour en image sur le Week-end "chargé" du 1er Février :- Tara et Pierre représentaient le club...

David Goncalves
18 février 2020
Le Rotary du Roumois remet 850 € à la SNSM de Poses

Le Rotary du Roumois remet 850 € à la SNSM de Poses

Un chèque de 850 € a été remis mardi 28 janvier 2020, en fin de journée, par le Rotary club du...

David Goncalves
18 février 2020
3000 € pour la station locale de sauvetage en mer

3000 € pour la station locale de sauvetage en mer

« Le Rotary-club de Carentan, est une association caritative. Tous les ans, nous menons une...

David Goncalves
18 février 2020
Création d'un studio audio pour des enfants handicapés

Création d'un studio audio pour des enfants handicapés

Poursuivez ici selon votre inspiration...

David Goncalves
18 février 2020
Espoir en Tête : Une projection solidaire

Espoir en Tête : Une projection solidaire

Poursuivez ici selon votre inspiration...

David Goncalves
18 février 2020
5 bonnes raisons d'aller au salon Bagnoles Gourmand

5 bonnes raisons d'aller au salon Bagnoles Gourmand

Le Rotary Club organise pour la troisième fois un salon de la gastronomie, dans les communs du...

David Goncalves
14 février 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus