Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
David GONCALVES
28 novembre 2018
Olympiades : Les candidats prennent leurs quartiers

Olympiades : Les candidats prennent leurs quartiers

À la veille du début des épreuves des finales nationales des Olympiades des métiers, au parc-expo de Caen, les candidats ont découvert leur espace de travail, ce mercredi 28 novembre 2018. Le stress commence à pointer.

« Je ne pensais pas que ce serait si énorme ! » Après plusieurs mois de préparation, ils y sont, aux Olympiades des métiers. Dans le pôle BTP, Thibault Ricordel patiente avec son binôme. « Ce matin, on observe et on va prendre en main les machines pour régler tous les détails qui pourraient nous être préjudiciables », expose le candidat normand, animé par un « bon stress ».

C’est par délégations régionales que les candidats ont pénétré sur le site, tout au long de la matinée de ce mercredi 28 novembre 2018, puis dans les espaces où ils devront briller pendant les trois prochains jours. « On est content d’y être enfin », confie Camille, candidat en mécatronique, juste avant de passer le « contrôle d’identité ».

storage?id=466165&type=picture&secret=IUR8KeAXYDmVZNGUBmjoaXpRWecQCVYT4aCSl63R&timestamp=1543492826

Charleyne et Gautier patientent avant d’entrer dans l’espace dédié à l’art floral.

« Voir une telle logistique et tous les métiers représentés met un sacré coup de pression, lance Gautier Cachoir, candidat en art floral, en provenance des Hauts-de-France. On ne pourra pas tout voir ! »

Un peu plus loin, dans le hall principal du parc des expositions, l’odeur de pain chaud vient déjà titiller les narines. Les fours sont testés et leur fonctionnement expliqué aux jeunes boulangers.

Dans chaque pôle, les experts et jurés se chargent de briefer les compétiteurs sur les consignes de sécurité ou la propreté des machines. « Notre matériel va être vérifié. J’ai pris du détachant mais je ne sais pas si ça va être autorisé », raconte Wendy Joubert, de Nouvelle-Aquitaine, en patientant devant l’espace coiffure.

storage?id=466166&type=picture&secret=bT1rCsspfzLlEuYAYgryeP10okesv6ou7576Rlxc&timestamp=1543492995

C’est l’heure du brief au pôle de production industrielle.

Les candidats font connaissance et des amitiés se nouent. C’est aussi ça les Olympiades. Sourires crispés mais « assez excités d’y être », Barnabé et Émilien ont fait connaissance dix minutes plus tôt. Le sujet de conversation est tout trouvé : leur passion pour le service en salle et l’espoir, non dissimulé, de décrocher une médaille.

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Timbrés ? Oui ! Affranchissons nous de la Polio. - DISPONIBLES ! -

Timbrés ? Oui ! Affranchissons nous de la Polio. - DISPONIBLES ! -

Mise à Jour:  Les timbres sont disponibles. Le Carnet de 8 timbres (lettre prioritaire) +...

Michel PENLAE
8 juillet 2021
La Fondation et 5 clubs luttent contre la COVID

La Fondation et 5 clubs luttent contre la COVID

Le Club Rotary « Rouen Flaubert » a porté une très belle action avec le Centre Hospitalier...

Michel PENLAE
16 juin 2021
La Normande LÉA LECARPENTIER à l'honneur !

La Normande LÉA LECARPENTIER à l'honneur !

Léa, de notre district, après avoir remporté le prix régional, se voit sur le podium, à la 4ème...

Michel PENLAE
16 juin 2021
11 clubs au secours des élèves de Beyrouth

11 clubs au secours des élèves de Beyrouth

Plusieurs clubs du District 1640, en partenariat avec la Fondation Maronite du Patriarche à...

Michel PENLAE
16 juin 2021
Aidons l'Interact St-Jo (le Havre) qui se mobilise pour le Liban ...

Aidons l'Interact St-Jo (le Havre) qui se mobilise pour le Liban ...

L’Interact Club Le Havre St-Jo mène une action pour le SNC (Shouf National College), un...

Michel PENLAE
22 mai 2021