Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
David Goncalves
28 novembre 2018
Olympiades : L'équipe de Normandie a l'âme conquérante

Olympiades : L'équipe de Normandie a l'âme conquérante

900 jeunes Normands se sont inscrits aux épreuves régionales des Olympiades des métiers, fin 2017. Un record ! 541 ont disputé la sélection au printemps. 64 médaillés ont décroché leur place en finale et concourront à Caen.

À l’issue des sélections régionales, organisées au mois d’avril, à Caen, 64 jeunes normands, âgés de moins de 23 ans, ont été sélectionnés pour représenter la Normandie lors des finales nationales des Olympiades des métiers.

Parmi eux, Gabriel Saintrais, qui a décroché, pour la deuxième fois, une médaille d’or régionale, dans la catégorie tournage. Éliminé à Bordeaux il y a deux ans, le Lexovien de 20 ans vise le titre national. Depuis un an, il a mis sa vie « entre parenthèses. Je joue mon avenir. Un sésame pareil ouvre toutes les portes pour choisir l’entreprise, le poste et le salaire dont je rêve ».

Objectif Kazan

Sa destination de rêve ? Kazan, en Russie, à 4 000 km de Caen, où se disputeront l’été prochain les finales internationales des Olympiades des métiers. Emploi du temps aménagé, gestes répétés mille et une fois, musculation et coaching mental… Gabriel mène une vie d’athlète de haut niveau.

Comme lui, Reddy Kara Nikamu, qui prépare un brevet professionnel de poissonnier près de Rouen, participe pour gagner. Encadré par deux enseignants, le jeune homme invite chaque semaine six personnes à tester ses plats pour s’entraîner.

Coaching physique et mental

Depuis le printemps, le conseil régional a réuni ses jeunes champions à trois reprises pour des temps de cohésion de groupe, des rencontres avec les lauréats de la 44e édition, devenus ambassadeurs de la Région, et du coaching physique et mental assuré par des experts, notamment du Stade Malherbe de Caen.

La Région s’est lancé un nouveau défi cette année : donner la chance à de jeunes candidats handicapés d’accéder aux finales nationales après un podium aux épreuves régionales (il fallait l’or sinon). La Caennaise Chloé Fossey, diagnostiquée dyslexique sévère à l’école primaire, n’a pas eu besoin de laissez-passer. La jeune esthéticienne s’est offert l’or au printemps. Reconnue travailleuse handicapée, elle espère « très fort gagner ». Et tient déjà une sacrée victoire.

Retrouvez nos portraits des candidats sur ouest-france.fr/normandie

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
UN CONCOURS HIPPIQUE AU PROFIT DE L’EQUITHERAPIE

UN CONCOURS HIPPIQUE AU PROFIT DE L’EQUITHERAPIE

Un concours d’entrainement organisé exclusivement par les membres du RC de DEAUVILLE ainsi qu’un...

simonne l'hermitte
16 novembre 2020
Evreux: du matériel d'urgence pour les patients du COVID

Evreux: du matériel d'urgence pour les patients du COVID

Une cérémonie de remerciements a été organisée par la fondation Édouard lsambard et la direction...

Michel Penlae
22 octobre 2020
Le club les Andelys-Gaillon-Vallée de Seine soutient le Liban

Le club les Andelys-Gaillon-Vallée de Seine soutient le Liban

Le club a choisi d'accompagner l'association "Tartine du matin", crée en mars dernier pour aider...

Sophie Roughol
12 octobre 2020
Le Rotary et son Miel de l'espoir

Le Rotary et son Miel de l'espoir

Tous les ans les Rotary Clubs de la Manche regroupés en Interclubs sous la présidence de Jacques...

Sophie Hery
9 septembre 2020
Le Rotary au galop !

Le Rotary au galop !

Une journée solidarité, organisée par l'Hippodrome de Deauville La Touques et France Galop, a eu...

Sophie Roughol
4 septembre 2020
Rouen-Flaubert : Naissance d'un nouveau club Rotary

Rouen-Flaubert : Naissance d'un nouveau club Rotary

Rouen-Flaubert, c’est le nom choisi par les membres fondateurs de ce nouveau club Rotary de la...

David Goncalves
28 juin 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus