Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
David GONCALVES
27 novembre 2018
Olympiades : Comment Marie-Claire forme des champions

Olympiades : Comment Marie-Claire forme des champions

Caen accueille les finales nationales des Olympiades des métiers du 29 novembre au 1er décembre 2018. À Caen, professeur de coiffure, coach et membre du jury des Olympiades, Marie-Claire Fajoux, 54 ans, forme ses apprentis à devenir des champions de leur discipline. Rencontre.

Dans le hall de l’école d’apprentissage, la voix de Marie-Claire Fajoux résonne. Au second étage, dans le salon de coiffure, elle prodigue ses conseils à Sarah, jeune apprentie médaillée d’or aux finales régionales des Olympiades, qui représentera la Normandie au concours national à partir de jeudi. La coach et son élève se retrouvent ici trois fois par semaine. Un entraînement intensif pour une compétition de haut niveau. « À ce stade d’excellence, c’est de la haute couture, de l’artisanat de luxe », sourit Marie-Claire.

Dans le bain de la compétition

Quarante ans plus tôt, c’est elle qui faisait sa formation comme apprentie dans le même établissement, au Cifac, le centre interprofessionnel de formation de l’artisanat du Calvados, à Caen. À 21 ans, celle qui a toujours rêvé d’être coiffeuse, monte son propre salon en bord de mer. L’affaire tourne bien, elle emploie jusqu’à neuf salariés . « Je devenais gestionnaire sans plus jamais mettre la main à la pâte », regrette-t-elle. Elle vend l’entreprise et ouvre un salon plus petit à Caen. Là, son apprentie la sollicite pour l’aider à préparer les Olympiades des métiers. L’école cherche des chefs d’entreprise motivés pour coacher les jeunes. Marie-Claire a toujours aimé transmettre sa passion. « J’ai dit : OK, mais j’irai jusqu’au bout », se souvient-elle. La candidate abandonne. Marie-Claire, elle, va continuer de suivre les entraînements, sans son élève. L’année suivante, elle accompagne Célia Hamel, qui décrochera l’or en finale nationale et un titre de vice-championne du monde en 2007. « Célia m’a envoyé du rêve », confie la coach. Désormais plongée dans le grand bain de la compétition, elle n’en sortira plus.

Ténacité et endurance

À 45 ans, Marie-Claire décide de passer le Brevet de maîtrise supérieur niveau 3 qui lui permet d’exercer comme formatrice. Elle quitte son salon et devient professeur au Cifac en 2011. « Je continuais d’accompagner les jeunes au concours, mais je me rendais compte que je n’avais pas le niveau. Si je voulais les faire gagner, il fallait que moi aussi je sache ce qu’est la compétition. » Mère de deux enfants et professeur à temps plein, elle décide néanmoins de s’inscrire au très select concours du Meilleur Ouvrier de France : neuf épreuves de haut niveau à passer pour atteindre « le graal de l’artisanat ». Sésame reçu à 50 ans, après quatre heures d’entraînement quotidien pendant trois ans. Désormais, elle connaît la recette des champions : la ténacité et l’endurance.

« J’ai confiance en eux »

Avec elle comme coach, les apprentis du Cifac décrochent les médailles au plus haut niveau de la compétition : l’argent aux Olympiades internationales pour Justine Gaubert en 2015 et l’or pour Mathieu Léger à Abu Dhabi en 2017. Marie-Claire les accompagne sur toutes les compétitions, en France ou à l’autre bout du monde. La coach motive et materne ses poulains. « Je connais leur potentiel, j’ai confiance en eux et c’est réciproque. » Plus encore peut-être, elle les admire et les respecte. « Ils sont la vitrine de la jeunesse française. Ces jeunes connaissent l’endurance, la maîtrise de soi. Ils ont appris à gérer le stress et la difficulté. Ils n’auront aucun mal à monter une entreprise et s’ouvrent une belle carrière. »

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Timbrés ? Oui ! Affranchissons nous de la Polio. - DISPONIBLES ! -

Timbrés ? Oui ! Affranchissons nous de la Polio. - DISPONIBLES ! -

Mise à Jour:  Les timbres sont disponibles. Le Carnet de 8 timbres (lettre prioritaire) +...

Michel PENLAE
8 juillet 2021
La Fondation et 5 clubs luttent contre la COVID

La Fondation et 5 clubs luttent contre la COVID

Le Club Rotary « Rouen Flaubert » a porté une très belle action avec le Centre Hospitalier...

Michel PENLAE
16 juin 2021
La Normande LÉA LECARPENTIER à l'honneur !

La Normande LÉA LECARPENTIER à l'honneur !

Léa, de notre district, après avoir remporté le prix régional, se voit sur le podium, à la 4ème...

Michel PENLAE
16 juin 2021
11 clubs au secours des élèves de Beyrouth

11 clubs au secours des élèves de Beyrouth

Plusieurs clubs du District 1640, en partenariat avec la Fondation Maronite du Patriarche à...

Michel PENLAE
16 juin 2021
Aidons l'Interact St-Jo (le Havre) qui se mobilise pour le Liban ...

Aidons l'Interact St-Jo (le Havre) qui se mobilise pour le Liban ...

L’Interact Club Le Havre St-Jo mène une action pour le SNC (Shouf National College), un...

Michel PENLAE
22 mai 2021