Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Retour
David GONCALVES
23 août 2018
Une parenthèse réconfortante pour des SDF grâce à l'opération "Café de Rue"

Une parenthèse réconfortante pour des SDF grâce à l'opération "Café de Rue"

Toute l’année, chaque mercredi, à partir de 18 h, une dizaine de bénévoles sillonnent à pied les rues du centre-ville. Équipés de brassards et de sacs à dos bien garnis, ils vont au-devant des SDF pour leur offrir une boisson chaude. L’opération baptisée « Café de rue » née en 2015 est menée conjointement par le Secours Catholique et le Rotaract, émanation du Rotary Club regroupant des jeunes de 18 à 30 ans.

Récemment rejoints par des étudiantes en BTS du lycée Jeanne d’Arc, les bénévoles proposent chaque semaine une parenthèse réconfortante aux sans domicile fixe. Ils se divisent en petits groupes pour effectuer trois boucles distinctes.

Au-delà du réconfort qu’apporte une boisson chaude quand on passe ses journées dans la rue, c’est surtout un moment d’échange et de rencontre chaleureuse qui est offert. « Nous n’employons pas le terme « maraude », et préférons le mot « rencontre », car c’est de cela qu’il s’agit ; offrir un moment d’écoute et de vrai regard à ces personnes plus souvent habituées à être ignorées », explique Chantal Sayaret, bénévole au Secours Catholique. « Nous ne faisons pas du distributif pur. Ils le savent et ne nous demandent jamais rien. »

Prendre du recul

Kévin Legrand, étudiant en droit et président du Rotaract du Havre, souligne la satisfaction des bénéficiaires à voir des jeunes s’intéresser à eux. « Il se crée une relation de confiance. Nous les connaissons, ils nous racontent leur parcours. » Il pointe également le questionnement individuel qu’implique cet engagement : « Les premières fois c’est difficile de se dire qu’après, on va rentrer chez soi et dîner au chaud, alors qu’eux sont toujours dans la rue. Il faut prendre du recul, ne pas culpabiliser. ». « Et accepter l’humilité de la tâche » complète un autre bénévole.

L’hiver, c’est environ une quinzaine de SDF, surtout des hommes, qui sont rencontrés chaque mercredi. Il y en a beaucoup plus l’été.

Deux ou trois fois par an, l’opération est déclinée sous la forme plus festive d’un « Café-omelette » ou « Café-barbecue ». L’occasion pour les sans-abri de se déplacer dans la cour du Secours Catholique à la rencontre de leurs « amis du mercredi », comme plusieurs d’entre eux les surnomment.

Contact : Secours Catholique,

Chantal Sayaret, 54 rue Michelet

président.276@secourscatholique.org

0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
Timbrés ? Oui ! Affranchissons nous de la Polio. - DISPONIBLES ! -

Timbrés ? Oui ! Affranchissons nous de la Polio. - DISPONIBLES ! -

Mise à Jour:  Les timbres sont disponibles. Le Carnet de 8 timbres (lettre prioritaire) +...

Michel PENLAE
8 juillet 2021
La Fondation et 5 clubs luttent contre la COVID

La Fondation et 5 clubs luttent contre la COVID

Le Club Rotary « Rouen Flaubert » a porté une très belle action avec le Centre Hospitalier...

Michel PENLAE
16 juin 2021
La Normande LÉA LECARPENTIER à l'honneur !

La Normande LÉA LECARPENTIER à l'honneur !

Léa, de notre district, après avoir remporté le prix régional, se voit sur le podium, à la 4ème...

Michel PENLAE
16 juin 2021
11 clubs au secours des élèves de Beyrouth

11 clubs au secours des élèves de Beyrouth

Plusieurs clubs du District 1640, en partenariat avec la Fondation Maronite du Patriarche à...

Michel PENLAE
16 juin 2021
Aidons l'Interact St-Jo (le Havre) qui se mobilise pour le Liban ...

Aidons l'Interact St-Jo (le Havre) qui se mobilise pour le Liban ...

L’Interact Club Le Havre St-Jo mène une action pour le SNC (Shouf National College), un...

Michel PENLAE
22 mai 2021